Je suis passée du coté obscur…

Depuis que j’ai commencé à sérieusement me mettre à apprendre le crochet l’année dernière, je doutais un jour me mettre au tricot.
Plus jeune, ma grand-mère m’avait initiée, mais je n’avais jamais pris de plaisir à tricoter. Je trouvais le tricot ennuyeux et complexe. Les aiguilles me faisaient mal aux mains et n’étaient pas agréables.
Depuis l’eau à bien coulé sous les ponts et à force de regarder à droite et à gauche sur le toile… (Et être tombée sur le blog de Knitspirit), j’ai sauté le pas une première fois il y a 3-4 mois, avec ma fameuse laine cascade 220 et une paire d’aiguilles en métal trouvées chez ma mercerie du coin. Le résultat fut une fois de plus désastreux. Comme dans mes souvenirs, les aiguilles en métal, je n’aime pas. C’est froid, c’est lourd, c’est moche et ça se cogne dans tout et n’importe quoi.
J’ai donc mis l’idée en sourdine. Puis j’ai découvert qu’il existait d’autres types d’aiguilles. En particulier les aiguilles en bois ou en bambou et surtout les aiguilles circulaires. J’ai donc regardé ce qu’utilisait Gaëlle de Knitspirit et je me suis pris les mêmes aiguilles à savoir un kitknit pro symfonie circulaire. (ET oui je suis suffisamment folle pour mettre plus de 60€ dans quelque chose que je ne suis même pas sure d’utiliser…)
Et là révélation ! Purée des aiguilles en bois ça n’a rien à voir. C’est doux, ça glisse tout seul c’est léger, et ça ne me donne pas ces horribles fourmillement dans mon bras gauche !!! Les aiguilles circulaires c’est super, c’est tout petit, souple et parfait pour mes mini-mimines !
Ensuite je me suis heurtée à un problème de taille… je n’ai pas de livre de tricot ! Crochet ça pas de souci j’en ai plein… J’ai demandé à ma maman de me passer le vieux livre de tricot de mon enfance… (eh oui 1500 point de la collection mon tricot date quand même de 1982… et a donc 1 an de moins que moi !)
Et je bloque. Beaucoup de points sont décrit par tricotez les mailles comme elles viennent. Sauf que je n’ai aucune idée de ce que cela veut dire !!
J’ai acheté un livre plus moderne La bible du tricot des éditions Marie-Claire. Là même topo… Je connais quelqu’un qui n’a pas fini de regarder youtube.
Je pense que je vais probablement chercher d’autres livres de tricot et probablement en anglais parce qu’après tout, le tricot c’est un nouveau langage à apprendre (comme j’ai fais pour le crochet à savoir apprendre les termes dans les 2 langues) et comme Ravelry est en anglais autant connaitre les équivalences en français et en anglais ça me fera gagner du temps quand je serais plus avancée et que je pourrais me lancer dans un pull pour l’hiver !

Pour l’instant je me suis donc lancée dans une écharpe au point de riz. Je suis contente de moi, je commence à gagner de l’aisance et de la souplesse dans mes mains ! (Espérons que j’ai assez d’un écheveau hihi)
La suite et des photos au prochain numéro!
Publicités